Les secteurs

LES SECTEURS

Mas provençal à vendre, Propriété de luxe, demeure de charme. Nous vous sélectionnons les meilleurs biens dans le Luberon, Aix-en-Provence, les Alpilles, Haute-Provence, Var.

Mas provencal a vendre

La Provence, terre bénie des dieux !

De tout temps, la Provence a accueilli sur ses terres des hommes et des femmes venus d’ailleurs. Italiens, grecs, arméniens, juifs, arabes,… ont façonné son histoire. Aujourd’hui, elle continue à attirer tous ceux qui recherchent la douceur de vivre. Grâce à son climat méditerranéen, elle bénéficie d’un ensoleillement remarquable: il fait beau plus de 300 jours par an !

La Provence, un paradis pour tous.

Entre mer et montagne, la Provence s’étend de la frontière italienne à la Camargue et de la mer méditerranée au mont Ventoux. Amateur de plage, de neige ou de nature chacun y trouve son bonheur ! La Provence est un vrai paradis pour les sports nautiques, la randonnée, le VTT, l’escalade, le golf, le vol à voile, …, mais aussi pour le farniente ! En Provence, on réapprend à prendre le temps de vivre, à écouter le chant des cigales, à humer les odeurs enivrantes du thym et du romarin, à se délecter des produits de la terre, à faire une petite sieste à l’ombre des platanes, à admirer le coucher de soleil,…

Quelle Provence aimez-vous ?

La Provence est une, et en même temps, plurielle. Partageant une douceur de vivre typiquement provençale, chaque « pays » n’en a pas moins développé sa culture propre. Sur la côte, dans les villages ou les grandes étendues sauvages de la Camargue, la vie n’est pas tout à fait la même. Alors, à vous de découvrir quelle Provence vous séduira le plus, correspondra le mieux à vos aspirations profondes, et deviendra votre petit paradis à vous. Nous vous trouverons ensuite la propriété de vos rêves parmi nos mas provençaux à vendre, nos villas de luxe ou nos demeures de charme.

La côte provençale : le grand bleu de
crique en crique.

Pour ceux qui rêvent en même temps d’être en ville et à la mer, Marseille est idéale !

Ceux qui préfèreront plus de tranquillité choisiront plutôt Cassis la chic, la Ciotat, berceau de la pétanque et du cinéma, ou la Côte Bleue qui s’étend de Niolon à Carry-le-Rouet en passant par Sausset-les-Pins.

Les petites calanques, qui sentent bon le pin et le romarin, bénéficient d’une eau transparente, loin des foules massées sur les plages.
Ceux qui connaissent les calanques de Niolon, de Sormiou ou de Callelongue savent que le paradis est plus près qu’on ne le croit !

Aix-en-Provence : mas provençal et douceur de vivre.

On dit d’Aix que c’est un petit Versailles, tant la ville compte de belles façades, d’édifices prestigieux et de fontaines gracieuses.

Flâner dans ses ruelles piétonnes, faire le marché à l’ombre des grands platanes, s’installer sur la terrasse d’un café, voilà le quotidien des Aixois. Ici, le temps semble être suspendu ; nul tumulte, nulle excitation, mais une sérénité souriante. L’été, la ville, à la fois chic et décontractée, se transforme en scène d’opéra, accueillant les plus grands chanteurs lyriques pour le bonheur des mélomanes avertis.

Imaginez la Traviata sous un beau ciel étoilé…Et comment ne pas évoquer Cézanne ? En visitant son atelier sur les hauteurs d’Aix, on sent encore sa présence, comme s’il venait de peindre la Montagne Sainte Victoire. Changeant de couleur selon l’heure de la journée et le temps, cette crête rocheuse majestueuse fait la joie des promeneurs du dimanche et des amateurs d’escalade.

Aix-en-Provence compte aussi des mas provençaux. Demeure pleine de charme typique de la Provence, le mas provençal est réputé pour sa douceur de vivre et ses grands espaces de nature.

Elle ravit aussi les passionnés de dinosaures qui peuvent trouver, à même le sol, des coquilles d’œufs de plus de 50 millions d’années ! Tout autour d’Aix, la campagne se languit entre villages perchés, vignobles anciens et bastides de caractères dans une douceur de vivre à nul autre pareil.

Le Luberon : la terre d’adoption de Peter Mayle.

La montagne du Luberon s’étend entre Cavaillon et Manosque. Cette région est devenue mondialement célèbre après le succès du livre de Peter Mayle « Une année en Provence ».

Il faut dire que ses villages perchés, Bonnieux, Ménerbes, Gordes, Roussillon notamment, sont remarquables par leur beauté toute en simplicité et leur charme hors du temps.

Méritent aussi le détour : Lourmarin et Ansouis avec leurs châteaux imposants, Rustrel et son « Colorado provençal » qui brille de mille couleurs d’ocre, Apt, capitale du fruit confit réputée pour ses marchés colorés, Cavaillon, célèbre pour son melon si parfumé, …Le Parc Naturel du Luberon, et ses 3000 « bories » -cabanes de pierre sèche servant autrefois de bergeries-, sont à découvrir à pied ou à vélo. Le Luberon est aussi connu pour ses nombreuses bâtisses typiques des mas de Provence nous retrouvons ainsi de nombreux mas à vendre.

L’été, le Luberon devient terre de festivals. La Roque d’Anthéron reçoit, à ciel ouvert, les plus grands pianistes, dont les mélodies s’entremêlent au concert des cigales tandis que Lacoste fait la part belle au lyrique et Avignon, la majestueuse cité des Papes, devient la plus grande scène de théâtre de France.

Les Alpilles : le pays des oliviers.

Petit massif calcaire situé entre Arles et Avignon, les Alpilles séduisent par ses collines où poussent oliviers, amandiers et vignes, mais aussi par ses citées chargées d’histoire : les Baux-de-Provence, magnifique village Renaissance planté sur un éperon rocheux, Saint Rémy-de-Provence où Vincent Van Gogh réalisa ses toiles les plus célèbres, Glanum, ville antique, Tarascon, ville de légende (un monstre fut tué par Ste Marthe) qui compte un château médiéval, les ateliers des fameux tissus provencaux Souleiadou et de nombreux mas de Provence au charme incomparable.

A la croisée des chemins entre Arles, Aix et le Lubéron, Salon de Provence, ville du célèbre astrologue Nostradamus, charme par sa tranquillité, son ancienne forteresse du XIIIème siècle et ses cours ombragés de platanes. C’est ici qu’on fabrique, depuis des générations et des générations, celui que l’on appelle le « savon de Marseille », souvent enrichi à l’huile d’olive.

Car dans les Alpilles, l’olivier règne en maître. A Maussane-les-Alpilles, le moulin de Maître Cornille produit, à l’ancienne, une huile AOC réputée comme l’une des meilleures et à Mouriès, on fête, chaque année au mois de septembre, « les olives vertes ».

Haute-Provence : la Provence sauvage.

Amoureux de tranquillité et de nature, la Haute-Provence est pour vous ! Ce pays de collines, cher à l’écrivain Jean Giono recèle, des charmes non encore gâtés par le tourisme de masse. Plusieurs coins sont à retenir, notamment le pays de Forcalquier, le plateau de Valensole et les gorges du Verdon.

Forcalquier, petite bourgade perchée, fut un temps la capitale de la Provence. Les paysages alentours sont d’une douceur vallonnée, les moutons paissent, les champs de blé et de lavande ondulent et rapidement vous vient l’âme d’un poète. Quelques mas provençaux s’y cachent pour offrir aux propriétaires une douceur de vie et de tranquillité inégalée que l’on ne retrouve que dans le mas de Provence.

Il faut prendre la route qui mène à Banon pour se sentir loin de tout, découvrir des villages ne comptant que quelques dizaines d’habitants autour de l’église et du bistrot de pays, mais aussi pour goûter à un des meilleurs fromages de chèvre, une petite tome entourée de feuilles de châtaigniers appelé « Banon ».

Le plateau de Valensole, en juin et juillet, procure également un ravissement des sens grâce à ses champs de lavande. Le paysage marie alors les bleus du lavandin, les verts des arbres et l’ocre de la terre.

Un tableau vivant, et qui plus est, odoriférant ! Les gorges du Verdon sont elles plus touristiques : elles attirent les amateurs de sports d’eau vive et les randonneurs qui restent bouche bée devant le panorama. Moustiers Sainte Marie, petit village de crèche surmonté d’une étoile, finit de conquérir ceux qui veulent allier nature et culture.

Var-Saint-Topez : Entre vert et bleu, entre nature et Jet-Set.

Dans le Haut Var, vous découvrirez le calme et la tranquillité de ses vieux villages perchés en altitude. De Montauroux à l’Est, en passant par Bargème au Nord, Artignosc et Artigues à l’Ouest, c’est une culture et un tourisme proche de la nature. Falaises, gouffres, rivières, torrents, cascades et lacs vous proposent une large palette de loisirs : pêche, baignade, rafting, canyoning, parapente, escalade…

L’arrière-Pays Varois, qui s’étend des Adrets de l’Estérel à l’Est jusqu’au Castellet, compte trois villes de taille moyenne : Draguignan ville chargée d’histoire, Brignoles et son château des comtes de Provence, Saint Maximin dominée par la magnifique basilique royale qui contient des reliques de Marie Madeleine.

C’est un pays fait de collines verdoyantes, de petits vallons, de plaines cultivées, de rivières aux rivages accueillants, de garrigues et de pinèdes parfumées. La côte varoise, c’est 300 km de côtes sur le littoral méditerranéen ! Vous y trouverez les plus belles plages de sable fin de la région, des îles à la nature préservée (Porquerolles Port-Cros, Le Levant), l’originale citée lacustre de Port-Grimaud et des stations balnéaires réputées.

Qui ne connaît pas St Tropez ? L’été, ce petit village aux couleurs ocres, voit passer dans son port les yachts de luxe et défiler toute la jet set dans les fêtes nocturnes les plus en vue. Comparées à « St Trop », les villes côtières de St Raphaël, Ste Maxime, Cavalaire, Bandol, Le Lavandou, St Cyr, … sont plus sages !

les secteurs
  • La côte méditerranéenne
  • Aix-en-Provence
  • Le Luberon
  • Les Alpilles
  • Haute Provence
  • Var-Saint-Tropez
Mas a vendre Luberon
citation

En Provence, il fait beau plus de 300 jours par an !

Mas à vendre Luberon et Provence